Chargement Évènements

« Tous les Évènements

ĂQUA – TEMPLE DE PLAINPALAIS | Installations vidéos

10 juin - 3 juillet

Afin d’observer l’eau dans tous ses états, trois installations vidéo entrent en résonance au Temple de Plainpalais. De la fonte des glaciers au parcours de l’eau dans le paysage, c’est aussi la pratique de la baignade en eau vive, si particulière à la Suisse qui se donne à voir ici, transportant les visiteurs au plus près de la vie aquatique.

 

Horaires : 

Du jeudi au vendredi : de 18h à 21h ( sauf fermeture exceptionnelle le jeudi 17.06)

les samedis : de 16h à 19h

 


Jürg Egli

Swim City /  2019

Le film Swim City de Jürg Egli présenté lors de l’exposition éponyme au Musée d’architecture de Bâle, documente la baignade en eau vive telle qu’elle est pratiquée au cœur de nombre de villes suisses, de Bâle à Berne, de Zurich à Genève. Spectaculaire dans son développement récent, la nage portée par le courant témoigne certes d’un loisir, mais aussi d’une relation nouvelle à la nature, de son rôle croissant dans la vie urbaine et peut-être même de sa capacité à changer la ville de demain. Les images festives de ces moments immergés rappellent aussi l’enjeu sécuritaire : nager avec le courant exige une connaissance fine de ce milieu, dangereux pour les non-initiés.

En savoir plus sur l'artiste


Alessandro Librio

Arca Kercis /  2020

Deshielo /  2020

Alessandro Librio nous fait voyager jusqu’en Patagonie. Dans Arca Kercis, l’interprète se mesure à la force du vent en improvisant sur son bateau devenu harpeéolienne pour l’occasion. Deshielo nous donne à entendre les sons aussi subtils que violents de la fonte des glaces. L’artiste capte la puissance de l’eau et des éléments naturels dans des paysages presque dépourvus de l’empreinte humaine, si ce n’est au niveau écologique.

En savoir plus sur l'artiste


Rudy Decelière

J'irai avec elle / 2020

Rudy Decelière explore cette présence de l’eau vive non pas pour ce qu’elle permet – la baignade, le déplacement, la production d’énergie, la nature en ville, etc. – mais pour ce qu’elle est. Avec ses images captées par drone à la vitesse exacte de l’eau qui s’écoule, J’irai avec elle montre le fleuve comme une entité sans début ni fin, un et indivisible, finalement assez indifférent au monde qu’il traverse et qu’il a largement façonné. Une expérience contemplative, qui demande un temps d’immersion.

En savoir plus sur l'artiste

 


 

 

Faire une demande de visite guidée : fanny [at] ma-ge [dot] ch

 

Image de couverture  : © S AM Basel - Tom Bisig

Détails

Début :
10 juin
Fin :
3 juillet
Catégorie d’évènement: